Pendant ce temps à la surface de Titan…

En ce moment à la surface de Titan, un artefact humain disparaît lentement. Du métal, du plastique, un ensemble de matière manufacturée totalement extra-titanesque, une preuve de notre existence à cette planète qui sans doute s’en fout un peu. Nous sommes lentement en train de disparaitre de sa surface , dans un probable océan d’hydrocarbure, nous venons de créèr un évènement sans précédent dans le système solaire, Titan nous a rencontré. Et puis déjà nous, corps étranger à la surface d’une planète inconnue, trace passagère mais spectaculaire d’un autre monde, le notre, déjà nous disparaissons, seuls dans un froid inimaginable. Bientôt il n’y aura plus rien, plus que le chaos immuable de rochers et de blocs de glace. Je pense à ces feuilles d’or qui en ce moment même subissent des rafales de vent titanesques (bien sûr), se disloquent petit à petit, se couvrent de givre et de poussière jaune. La sonde ne ressemble plus à une sonde mais à un amas de cailloux étranges, elle se fond dans le paysage extraterrestre. Je vois le bouclier thermique renversé sur le sol gelé. La différence de température créè un nuage de vapeur. Quel bruit a fait la sonde en percutant Titan? quel bruit maintenant fait le vent à travers ses tubes métalliques éparpillés entre les cailloux? Grâce à cet objet inanimé nous sommes présents sur Titan, un peu de notre humanité, version esclave de métal, s’y est posée.
J’aurais pu dire une sonde solitaire sur un sol titanesque…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *