droite

PARAGRAPHE 6.
La mer de voitures s’étend toujours à perte de vue, mais étrangement silencieuses. Tu regardes les occupants des autres véhicules, ce ne sont plus que des squelettes grimaçant qui te fixent de leurs orbites vides. L’embouteillage ultime de la Mort…
Tu t’es trompé de direction! Dans quel futur es-tu tombé? Il n’y a sûrement plus ni musique, ni concert, ni culture…
Des toiles d’araignées couvrent l’intérieur de ton habitacle, et tu vois abasourdi tes jambes commencer à disparaître…

Tu tournes frénétiquement le volant dans l’autre direction en hurlant Zenrout à Ehcuag, PARAGRAPHE 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *