Vendredi 21 mai au Carré du perche, 20h30

Concert Juko, côté chanson electronique!
Et bien voilà c’est fait! Une très belle journée, rythmée par les installations inspirées des élèves de pH, une déambulation pleine de surprises au milieu du carré- dont la somme n’est jamais nulle, la preuve en est faite. Un accueil chaleureux rare de l’équipe technique et administrative, de bien belles impros avec les élèves et professeurs de l’école de musique de Mortagne, et une soirée musique pleine d’énergie avec notamment Dröne et votre serviteur!
Bientôt photos et vidéos en ligne, et même un DVD!

+ d’infos

flyer mortagne

Laissez des commentaires!

Je vois sur mes stats qu’il y a quand même plus de galopins et galopines que je pensais qui viennent boire un coup ici et télécharger mes musiques. Alors un petit commentaire, n’oubliez pas le pianiste!

Vic Chestnutt est mort

vic chestnutt

Ce monsieur vient de mourir, après une tentative de suicide. C’était un grand de la pop? folk? déglinguée et nue. Je l’ai écouté il y a bien longtemps sur cet album, et depuis je l’avais perdu de vue. Je l’ai retrouvé sur le celui-là:
at the cut
Un bel album, un rien inabouti, mais par moments vraiment touchant, et sans artifices. Et maintenant c’est fini. Perdu, retrouvé, perdu, retrouvé. Perdu.

J’ai marché dans de la musique

(mini)Market, contest, concours, showcase, battle. Le retour en large de l’applaudimètre, des stats (t’es à combien sur myspace – moi que dalle). Les artistes (moi compris, je ne me glorifie pas d’arriver à faire autrement) n’ont jamais été autant esclaves de la main invisible du marché, version main au collet, serre la gorge. Chut, on se produit….

La comedie à l’Ogresse- Report!

ogresse début

Et bien, foi de la personne la mieux ou la moins bien placée, ce fût une très bonne soirée! Petite salle mais bonne ambiance intime et sans chichis! Merci à tous ceux qui sont venus, et les autres, et bien j’espère vous voir à la prochaine date (quand? où? je ne saurais répondre mais bientôt j’espère!).

ogresse gros plan
Photos de Travis

Chouette report ici

Mister X à l’Ogresse Thêatre, mercredi 13 mai à 22H00

Mister X ou la comédie de la mondialisation en concert à l’Ogresse Théâtre mercredi 13 mai à 22H00, paris 20ème, métro Gambetta!
Et à 20H00 concert du quintet jazz Maga band!
Entrée Libre, possibilité de se restaurer sur place!

[display_podcast]

Présentation du spectacle en pdf.

Mister X livret page 1

Et si Dieu était… une tomate?

dieu-tomate
On saurait enfin à quoi il sert, pour les pâtes, en salade, pour les sandwichs, cru avec du sel, dans ta face si tu blasphèmes. Franchement, plein d’interrogations millénaires trouveraient enfin un réponse définitive. La seule controverse qui surgirait: Dieu est encore meilleur avec du basilic, mais le basilic, c’est qui?

Et si Dieu était…un ballon pour enfant gonflé à l’hélium?

dieu ballon
On aurait super peur tellement il serait énorme dans notre chambre. Il flotterait au-dessus de nous avec toujours le même sourire étrange, et on aurait l’impression d’avoir fait que des bêtises, tout le temps. On aurait pas le droit de sortir le promener, parce que si on le lâche, il s’envole, et il disparaît dans le ciel. Et qu’est ce qu’on fait si on le perd? On pleure. Heureusement on peut facilement un acheter un autre, y’en a plein des Dieux ballons.

Nouvel album des Frères Sourires de Depeche Mode…

a broken frame-1982

Bon, cela va sans dire DM m’a marqué adolescent. Je suis donc toujours 20 ans plus tard à l’affût d’un nouvel album, d’autant que l’avant-dernier, “Playing the angel”, bien que totalement electro-regréssif, et justement à cause de cela, était réussi, replongeant sans complexe et avec une complaisance qui faisait plaisir à voir (!) dans une mixture sombre et froide. Le nouvel album s’annonçait encore plus violent, voire même subversif (DM subversif? Ils l’étaient innocemment au début des années 80 avec des pochettes socialisantes indus, voir plus haut, mais ce ne devait sûrement pas vu leur jeune âge être le fruit d’une réflexion très aboutie, et alors?), subversif donc comme le single “Wrong” le laissait entendre à mes oreilles brutalisées par tant d’agressivité incorrecte (interdit aux moins de 12 ans d’ailleurs) à ce niveau de notoriété.
Et bien non, le reste de l’album, comme “Exciter”, avant-avant dernier album, essaie de mettre un peu de soleil, de positivité (version annonce de supermarché), et tout ça sent le forceps, le quinqagénaire légitimement fatigué des poses ados. Mais, suprême égoïsme du fan en stase depuis 1991″Violator”, qui s’intéresse à l’idéologie niaise de milliardaires égotistes cramés sous le soleil de bervely hills? Et pourquoi pas un album de berceuses irlandaises de U2? Ca pourrait faire plonger le taux de natalité européen…Non, vraiment, DM cessez de vouloir muter et de changer votre label “Dark inside”, en “Potentially Mature”, voire “Positive Messiah included”, restez aussi conservateurs que vos fans, rayon surgelés. A trop vouloir se décongeler on a vite fait de devenir avarié. ET c’est pas gentil de filer une gastro à ses auditeurs (la gastroditeur..) .

Dernier album de Bashung..

album bashung

Triste, l’oeuvre est close. Y’aura plus de nouvelles datas. On connaissait le début, on connaît la fin de l’histoire maintenant. Commune, que nous partagerons tous, et pourtant j’en suis un rien hébété, lui aussi il n’a pu éviter le point final. Pourquoi faire semblant de croire que certains peuvent y échapper? C’est jamais le bon moment, ça fait toujours mal, même de loin avec comme seul lien un peu particulier la musique. Maintenant passons au semblant d’immortalité, une chimère méritée. @+

Interview de JP Goude, compositeur

Hello tous, ou personne.
Je vous recommande la lecture de cette interview de JP Goude, un compositeur au parcours qui me parle, sur l’exceeeeeeeellent blog du journaliste Sylvain Fesson. Beaucoup de thèmes qui me sont chers y sont abordés. C ‘est toujours impressionnant ces synchronismes comme dirait Jung (si mas mémoire est bonne), ces moments où une famille invisible est entraperçue le temps d’une lecture, une famille qui s’ignore et qui se retrouve un instant dans la chaleur de visions communes. Ni plus ni moins et c’est tout à fait suffisant.

C’est le rêve qui choisit son rêveur

piano paris

Car il faut arrêter de choisir, de décider, de sélectionner, de filtrer. Laisse venir, comme dirait l’autre. Pour cette fois de mon piano actuel, parisien.
Mais pourquoi tant de berceuses? 😉
C’est le rêve qui choisit son rêveur.
Good night.

Impro3 100% bio

[audio:http://juko75.free.fr/jukozone2/player/mp3/improbio3.mp3]

Bande d’urgence

from inside
Ce pourrait être un bon nom de groupe, aux multiples résonances. Ce matin je suis monté derrière la petite maison, et j’ai vu le soleil se cacher derrière un pin, déployer ses multiples bras embrumés par la rosée au-delà du tronc, à la rencontre des branches les plus hautes. Sur lesquelles un écureuil sautait, s’arrêtait, sautait, s’arrêtait, sans doute la tête pleine de noisettes.
Je me suis adossé à un autre arbre, bu mon café, pris mon temps (comme du sable? comme du vent?), et j’ai contemplé. Un fragment de plénitude, à saisir à la volée, ni ne s’offre ni ne se destine.

Confiture

Ce matin merz en fond sonore grâce à Sylvain. Avant, les mures sauvages et ton sourire de toute petite suédoise ont ravi nos papilles au réveil. Rien n’est perdu car nous jouons à un jeu sans perdants.